Saint-Louis : Amélioration génétique de la race ovine: 50 montons de race Ladoum et Toubabir, remis aux éleveurs de la région

moutons

 

Dans le cadre du projet de développement d’une résilience à l’insécurité alimentaire récurrente au Sénégal (DRIARS), l’adjoint au gouverneur chargé du développement, Sahite Fall, a procédé mardi à la remise de 50 montons de race Ladoum et Toubabir, aux éleveurs de la région. Cette cérémonie entre dans le cadre de l’amélioration génétique des moutons. Initié par l’Etat du Sénégal, ce projet intervient dans  les régions qui sont confrontées à l’insécurité alimentaire. Lesquelles régions sont (Saint-Louis, Matam, Tambacounda, Ziguinchor, et Fatick). L’objectif est d’assurer une production de moutons de qualité pour une autosuffisance en moutons au Sénégal.
Pour ce qui est de la région de Saint-Louis  88 moutons de race génétique, pour un financement de 80 millions de francs CFA ont été mis à la disposition des éleveurs.

L’adjoint gouverneur Sahite Fall, a profité de l’occasion pour  inviter les éleveurs bénéficiaires ouvrir les portes aux autres afin de ratisser large pour que la résilience des populations soit renforcée. Le coordonnateur du projet de rappeler que le projet de développement d’une résilience à l’insécurité alimentaire récurrente au Sénégal est piloté par le ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural, en collaboration avec le ministère de l’Elevage, pour une durée de 5 ans. Il va  selon lui, contribuer à la réduction de l’insécurité alimentaire et au développement de la résilience des populations vulnérables au Sénégal.

Share

Related posts

Leave a Comment