Gérard SENAC PDG du Groupe Eiffage, «  il fallait prendre des mesures urgentes pour sauver les populations de la langue de Barbarie ».

Langue de barbarie

 

 

Travaux de la digue de protection2 Digue de protection Travaux de la digue de protection8

Saint-Louis: La décision urgente prise par le Gouvernement du Sénégal pour sauver les populations de la langue de barbarie et stopper l’avancée de la mer a été bien appréciée. Le Directeur Général d’Eiffage Gérard Sénac l’a fait savoir, lors de la visite de chantier effectuée à Saint-Louis avec le premier ministre Mohamed Boune Abdalah Dione. Selon lui,«l’île est en train d’être sauvé. Car n’eut été les travaux préliminaires d’extrême urgence déjà entamés, plusieurs maisons seraient détruites», mentionne-t-il devant le Premier ministre et le Grand-Duc Henri de Luxembourg. Financé à hauteur de 3.742.465.991 FCFA, ces travaux ont permis d’ériger une barrière de 3,5 km, des apports de sable et d’autres techniques.

Mouhamed Ba : St Louis/Actu7. Info

 

Share

Related posts

Leave a Comment