RENFORCEMENT DE CAPACITE: Les journalistes de la CDEAO à l’école du journalisme de l’investigation

Ibrahima-Khaliloulah-Ndiaye-SG-SYNPICS

Ils sont au nombre de 25 journalistes venus du Niger, de la Guinée, du Burkina faso, du Bénin, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal, à prendre part à l’atelier de partage et d’échange sur le thème : «L’investigation et le journalisme économique par les Médias de la CEDEAO». Ces professionnels de l’information réunis avec le concours de l’Ambassade des Etats-Unis au Sénégal et le programme du Bureau américain pour la recherche et les échanges, vont, pendant quatre jours, passer en revue des techniques fondamentales de base en journalisme, tout en renforçant leurs capacités. Pour le secrétaire général du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (SYNPICS), ces 25 confrères francophones de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), de certaines régions du Sénégal ciblées par l’existence d’industries extractives et quelques rédactions centrales de Dakar, vont se pencher sur cette problématique majeure. «Une investigation liée aux questions économiques, mais surtout à la recherche, à l’exploitation, à la gestion et à la redistribution de nos richesses, devrait permettre aux masses africaines, de nourrir une autre perspective du développement, mais surtout apporter un léger mieux dans leur quotidien», a dit Ibrahima Khaliloullah Ndiaye. Pour l’Ambassadeur des USA au Sénégal, le journaliste ne devrait pas être celui qui, lorsqu’il «ne dispose pas de fait, il le fabrique». «En tant que reporter, vous vous assurez que cela n’arrive pas en faisant des recherches et en procédant à desinterviews. C’est à la fois un lourd fardeau, mais aussi une opportunité. En tant que membre du forum civil, vous risquerez de faire jaillir la lumière là où il y a de l’ombre et éclairer l’opinion là où il y a la confusion. vous allez perfectionner vos outils de reportage économique. Il faut toutefois une capacité de travail», a recommandé tulinabo S. Mushing.

Marième COLY

Share

Related posts

Leave a Comment