Wally Seck se fait escroquer 25 millions FCFA

Wally-Seck

Le célèbre chanteur sénégalais, Wally Balago Seck, victime d’une escroquerie foncière portant sur la somme de 25 millions de nos francs. L’artiste avait déboursé ce pactole pour acquérir une parcelle de 3 hectares, via son ami, Abdou Aziz Ciss, patron de l’agence immobilière «Wa Keur Dabakh Business Service». Le terrain s’est révélé être «dans l’assiette foncière de l’Aibd». Une arnaque qui a conduit à l’arrestation du mis en cause, par la Dscos, informe « L’Observateur ».

Il a dégainé la rondelette somme de 25 millions de francs Cfa pour s’acheter un vaste espace de terre et au final, a eu droit à des promesses non tenues, aux fins de dissimuler une supercherie qui a éclaté au grand jour. Lui, c’est le célèbre chanteur Wally Ballago Seck. Il est victime d’une escroquerie ingénieusement mise au point par un de ses amis, Abdou Aziz Ciss, patron de l’agence immobilière à l’enseigne «Wa Keur Dabakh Business Service», ayant pignon sur rue au quartier Grand Standing à Thiès.

Et dire qu’Abdou A. Ciss passait pour un très grand ami du chanteur, avec qui il nouait une solide amitiée, au titre de laquelle, il honorait de sa présence les grandes soirées de l’artiste. Et à chaque occasion, il s’illustrait, en offrant sur scène et sous les projecteurs, des billets de banque, gracieusement à Wally. À force de se signaler par de telles largesses, Abdou Aziz Ciss, la quarantaine bien sonnée, bénéficiait en contrepartie, de la reconnaissance du leader du «Raam Daan», qui lui avait dédié une chanson. Tout un symbole qui conforte la thèse selon laquelle, Ciss avait gagné l’estime et la confiance du jeune chanteur, réputé pour sa générosité et sa fidélité dans ses relations amicales. Ayant donc gagné la confiance de la vedette sénégalaise, Abdou Aziz Ciss, actif dans le secteur de l’immobilier, va un jour, lui proposer une «bonne affaire». La possibilité pour le chanteur d’acquérir une parcelle de 3 hectares dans la zone très prisée de Diass, qui abrite l’Aéroport international Blaise Diagne. Une belle opportunité que Wally Seck va capter au bond. Sans hésiter, il débourse et verse à son ami la rondelette somme de 25 millions de francs Cfa, dans l’espoir de devenir propriétaire dans cette zone présentée comme étant un Eldorado du département de Mbour. Seulement, plusieurs mois après avoir remis l’argent à son ami Ciss, Wally peine à réceptionner le moindre bout de papier attestant sa qualité de propriétaire de ce domaine de 3 hectares. Las d’avaler les promesses non tenues de l’agent immobilier, Wally s’est confié au chef de service du cadastre de Mbour, pour vérification. Là, le chanteur manque de tomber à la renverse, lorsqu’on lui signifie que la parcelle de trois hectares en question se trouve dans l’assiette foncière de l’Aidb. En clair : il a été grugé.

Affecté et déçu, Wally va, tout de même, chercher plusieurs mois durant, à solutionner cette affaire délicate. Dos au mur, il s’est résolu à la porter devant la Direction de la surveillance et du contrôle de l’occupation du sol (Dscos) de Thiès, dont les agents sont basés à Saly. Donnant suite à l’affaire, le Commandant de brigade, Habibou Ndiaye, ouvre une enquête qui a conduit à l’interpellation d’Abdou Aziz Ciss, qui a été placé en garde à vue, mercredi dernier, dans les locaux de la Dscos.

 

Share

Related posts

Leave a Comment