Lutte contre la mortalité maternelle: Les populations du Kayor bénéficient d’une maternité bien équipée

maternité

 

Bien que combattu, la mortalité maternelle reste toujours un sujet préoccupant en dépit des efforts de l’Etat. Rien qu’en 2017,  la région de Thiès a enregistré soixante-sept (67) cas de décès maternels contre quatre-vingt (80) en 2016, sur 150.000 naissances vivantes. Et pour combattre cela, le maire de Mérina Ndakhar, dans l’arrondissement de Mékéhé, Aymirou Gning par ailleurs président du groupe parlementaire du Benno Bokk Yakar, a doté les populations de ladite localité d’une maternité bien équipée et un appareil écographie.

Un bijou qui vient à son heure quand on sait que le district sanitaire de Mékhé fait partie des districts où le taux de mortalité maternelle est souvent élevé. Une situation qui peut s’expliquer par le manque d’infrastructures qui ne répondent pas  aux normes, de matériels et les refus des populations de se départir des pratiques anciennes (l’accouchement dans les maisons). Dr Tidiane  Thiam médecin chef du district sanitaire de Mékhé, est revenu sur le fonctionnement des centres de santé qui compose son district sanitaire. Lequel district est compose  d’un centre de santé, de 21 postes de santé officiel et 3 postes secondaires. Ce qui répond d’après lui, aux besoins des populations vues la taille du district qui polarise 181 milles habitants. Mais, d’après lui, le seul handicap en dehors bien sur des pathologies comme le diabète et les autres maladies,  le problème majeur reste la mortalité maternelle. «  Au niveau du district sanitaire de mékhé, la lutte contre la mortalité maternelle est la plus grande préoccupation du district sanitaire ». Ce qui veut dire poursuit-il, qu’il  urge au niveau du district d’ouvrir le bloc opératoire du poste de mékhé qui est construit, équipé et faute de personnel les activités peinent à démarrer. Toutefois, il fait un Plaidoyer à l’endroit des autorités locale pour que le district soit doté en ressources humaines et  que le bloc soit ouvert car ajoute-t-il, ceci va contribuer à la baisser de la mortalité maternelle au niveau de Mékhé et ses villages environnant.

S’agissant des difficultés que rencontrent les postes de santé, le médecin chef d’affirmer avoir fait des efforts avec les comités de développement sanitaire ancien comité de santé en équipant les postes de santé et en les dotant de personnel.

L’autre problème soulevé est la qualité des infrastructures. Selon Dr Thiam, il y-a beaucoup de maternités qui ne répondent pas aux normes. Donc  l’action du maire de Mérina Ndakhar, Aymirou  est venue  vraiment à son heure mentionne-t-il. Car la construction d’une maternité bien équipée  leur permettra de prendre en charge correctement les femmes enceinte mais aussi, de faire un bon suivi de ces femmes qui perdent la vie en l’à donnant. « Après les audits faits sur les décès maternelles dans la région de Thiès,  le  district sanitaire de Mékhé est les plus touché. Donc il est bien d’être équipé  pour lutter contre la mortalité  maternelle.

Aymirou Gning pour sa part, a affirmé être très heureux d’assister à l’inauguration de la maternité de Mérina Ndakar. Un bijou qui selon lui, est l’œuvre de l’entreprise teen mérina à hauteur de 30 millions de Fcfa.  «Désormais  le poste de santé de Mérina Ndakhar  dispose de scanner et d’appareil échographique et toute la population du Kayor peut se converger vers ce poste de santé » a affirmé Aymirou Gning

Anta Hann Actu7,info

Share

Related posts

Leave a Comment