Affaire Lamine Diack, encore des nouvelles révélations

affaire Lamine Diack, encore des nouvelles révélations

De nouvelles révélations ont été faites dans l’affaire de corruption où le nom de Lamine Diack été cité. Des mails qui ont été envoyés par le fils de ce dernier, Papa Massata Diack à l’ancien président du Comité d’organisation de Rio, Carlos Nuzman ont été épluchés par les procureurs.

rrêté en octobre 2017, l’ancien président du Comité d’organisation de Rio, soupçonné d’être le lien entre l’homme d’affaire Cesar de Menezes surnommé « King Arthur » et Lamine Diack, a été entendu par le tribunal pénal fédéral. Devant le juge Marcelo Bretas, Carlos Nuzman a nié avoir été impliqué dans un programme d’achat de voix visant à amener les Jeux olympiques et ralympiques au Brésil.

«Je ne connais aucune proposition d’achat de voix. Je ne connais aucune action qui aurait pu générer cela », a-t-il déclaré.

Mais, durant son audition, les procureurs ont exhibé des mails que le fils de Lamine lui aurait envoyé. Dans ces mails, Papa Masssata Diack lui avait déclaré que : «Tout était résolu», informe « Les Echos ».

Pour se défendre, Nuzman a affirmé que ces messages étaient courants et qu’il ne savait pas de quoi il s’agissait. «Je n’ai répondu à aucun courriel de Papa Massata Diack, mais un jour il a dit que : «tout était résolu » dans l’un des courriels que j’ai reçus, et je ne savais pas comment cela avait été résolu», s’est-t-il défendu.

Papa Massata Diack qui s’est réfugié au Sénégal depuis le début de cette affaire, risque d’être enfoncé par ces révélations.

Pour rappel, Lamine Diack a été accusé pour corruption et a été placé depuis lors en résidence surveillée. En effet, il a été membre votant du Cio au moment du scrutin de Copenhague. Dans cette affaire De Menezes est accusé d’avoir fourni 2 millions de dollars par l’intermédiaire d’une société créée par Papa Masssata Diack.

pressafrik

Share

Related posts

Leave a Comment