Papa Lo fils de cissé Lo arrêté par la DIC

lo fils & BIRIMA

Après sa virulente sortie dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, Cissé Lo-fils a été arrêté par les éléments de la Division des investigations criminelles (DIC), suite à la plainte déposée parle débatteur de l’émission de la TFM «Jakarlo», Birima Ndiaye. Danssa vidéo, Papa Lo avertit l’animateur tout en lui demandant de laisser son père en dehors des insanités qu’il sert à qui il veut. «C’est parce que mon père dérange, raison pour laquelle tu es recruté et payé par des ministres, directeurs et autres pour que tu l’insultes sur le plateau de TFM. Cela va cesser», a lancé le fils d’El Pistolero. Papa Lo traite aussi Birima «de voleur».  «Au (Sénégal), si on arrête (Khaf) Sall pour des affaires de caisse d’avance, toi tu dois être audité par la CREI», a dit Pape Lo, avant de s’interroger sur la provenance des biens de Birima. «D’où peut-il obtenir un véhicule de 65 millions et des maisons qui coûtent 120 millions ? Son métier, c’est d’être derrière le Président pour raconter des mensonges. Traines-moi devant la justice et je dirai la provenance de ton argent, tu es un voleur ? Ce que Cissé Lo a fait pour le (Sunugaal),ton père ne l’a pas fait, de même que tes arrières grands parents. Lorsque mon père recevait les bénédictions des petits-fils de Serigne Touba où étais tu ?», a-t-il enfoncé.  «Aujourd’hui, je vais t’apprendre que ton père ne recevra jamais de telles bénédictions venant de ces religieux. Nul ne peut égaler mon père. Je serai son avocat, je t’humilierai n’importe comment si tu attaques à mon père. Plus audacieux que toi tu meurs», a-t-il encore dit, avant de mettre Birima en garde : «Je veux que tu arrêtes les menaces que tu profères contre mon père. Ce que tu fais sur le plateau de la TFM en s’acharnant sur qui tu veux ne passera pas avec mon père. On s’est battu en 2012 pour que (SMS) soit Président. Alors, ce n’est pas maintenant qu’on va gâcher cela. On a toujours été les défenseurs de (SMS) face à (3W) et qui que ce soit. Alors, où étais-tu à ce moment-là ? Je me demande si tu esle porte parole de (SMS) ou le celui du gouvernement. J’avertis le Président de la République de t’arrêter». Des propos qui lui ont valu une plainte de Birima, hier,suivie de son arrestation dans la journée même par la DIC.

vox populi

Share

Related posts

Leave a Comment