Ethiopie : le crash d’un avion d’Ethiopian Airlines fait 157 morts

Rescuers are seen around the wreckage of an Algerian army plane which crashed near the Boufarik airbase from where the plane had taken off on April 11, 2018.
The Algerian military plane crashed and caught fire killing 257 people, mostly army personnel and members of their families, officials said. / AFP PHOTO / Ryad KRAMDI

Le Boeing 737 avait décollé dimanche matin d’Addis-Abeba et était à destination du Kenya. Tous les passagers ont péri dans l’accident.
Un Boeing 737 de la compagnie aérienne Ethiopian Airlines s’est écrasé en Ethiopie, dimanche 10 mars, avec 157 personnes à son bord – 149 passagers et huit membres d’équipage –, a annoncé le premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, sur Twitter. Ethiopian Airlines a précisé à la mi-journée qu’aucun des passagers n’a survécu à l’accident.

Au cours d’une conférence de presse, le PDG de la compagnie, Tewolde GebreMariam, a annoncé que sept Français sont morts dans l’accident. Parmi les victimes, on compte trente-cinq nationalités différentes, dont :

trente-deux Kényans ;
dix-huit Canadiens ;
neuf Ethiopiens ;
huit Américains ;
huit Italiens ;
huit Chinois ;
sept Britanniques ;
six Egyptiens ;
cinq Allemands ;
quatre Indiens ;
quatre Slovaques.

Un passager voyageait avec un passeport de l’ONU. Sa nationalité n’a pas encore été établie. Le crash a eu lieu près de Bishoftu, à 62 kilomètres d’Addis-Abeba. L’appareil avait décollé à 8 h 38 de l’aéroport international Bole dans la capitale éthiopienne et a « perdu le contact » six minutes plus tard, selon la compagnie aérienne, alors qu’il était à destination de Nairobi.

Share

Related posts

Leave a Comment