L’Ugb renoue avec les démons de la violence

UGB6

Ainsi, des étudiants en furie ont saccagé et dévasté totalement le bureau du Recteur. La situation s’est aggravée parce que les étudiants se plaignent depuis plus d’un mois d’un problème récurrent d’assainissement dans le campus social qui ne trouve pas solution. Si on y ajoute le temps fou que prend le gouvernement de SmS à diligenter le traitement du dossier de la mort de l’étudiant fallou Sène, tué par balle par un gendarme, le 15 mai 2018, la situation est devenue explosive. face au risque de voir l’UGB renouer, pour un bon moment, avec ses vieux démons de la violence, le gouverneur de SaintLouis a convoqué, hier après midi, une réunion de crise, avec le Recteur et les directeurs d’UfR, ainsi que le Commandant de la légion nord de la gendarmerie.

Egalement, le Rectorat de l’UGB annonce pour ce jeudi, la tenue d’une réunion d’urgence de l’Assemblée de l’Université restreinte. «Suite à la grève décrétée par la Coordination des étudiants de Saint-Louis (CESL) ce mercredi 10 avril 2019, la route nationale numéro 2 a été barrée. Après une intervention des forces de l’ordre, les étudiants se sont dirigés vers le bâtiment de l’UfR des Sciences de l’éducation, de la formation et du sport (SEfS) qui sert de Rectorat depuis la crise du 15 mai 2018, pour déverser dans le bureau du Recteur des eaux provenant des fosses septiques», renseigne le communiqué du Rectorat. dans le même temps, la section SAES de l’UGB qui s’est réunie en fin de journée s’est dite meurtrie par la situation qui a prévalu à Gaston Berger, ce mercredi.

Share

Related posts

Leave a Comment