COUPS MORTELS:Quatre agents de la police de Mbacké sous mandat de dépôt

Image ASP 3

L’histoire se répète cinq ans après au commissariat de Mbacké. Quatre agents du commissariat urbain de Mbacké interpellé par la Brigade prévôtale de la Direction de la police nationale ont été déférés ce lundi au parquet de Diourbel. Ils ont été aussitôt placés sous mandats de dépôts. Ilssont poursuivis pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donnersurla personne de Fallou Ka, un présumé trafiquant de chanvres indiens dans la ville sainte de Touba. Le dossier a été confié au juge du 1er cabinet du tribunal de grande instance de Diourbel. Les faits remontent en fin avril 2019. Fallou Ka avait été pris en filature par les éléments de la police de Mbacké qui circulaient hors zone pour la traquer nuitamment. Ilsera ensuite capturé après une chasse à l’homme qui durera plusieurs heures. Selon le père de la victime, Fallou lui aurait confié dèsles premières heures de sa garde à vue qu’il a été roué de coups par une bande de quatre policiers, dont un Agent de sécurité de proximité (ASP). Déféré au parquet et placés sous mandat de dépôt, Fallou Ka meurt en prison trois jours après, dès suites de ses blessures. Le procureur de Diourbel, qui s’était auto saisi, avait ordonné une autopsie qui révèle qu’il est mort de coups reçus ayant entraîné une hémorragie interne. Le commissaire de Mbacké avait pourtant réfuté ses accusations et pris faits et causes pour ses hommes. Ainsi, l’enquête a été confiée à la Brigade prévôtale de la police nationale qui avait procédé en toute discrétion à une enquête ayant finalement débouché sur leur arrestation. Ils vont passer leur première nuit à la maison d’arrêt et de correction de Diourbel, là même où Fallou Ka est mort il y a près d’un mois Rappelons qu’un meurtre similaire avait secoué le commissariat en octobre 2013, avec le décès d’un apprenti chauffeur, battu et enfermé dans une malle de voiture. À l’époque, quatre éléments de la brigade de recherche du commissariat avaient écopé de 10 ans de prison fermes.

source vox populi

Share

Related posts

Leave a Comment