CAN 2019 : le Sénégal en finale à l’usure

CAN 2019-senegal-en finale

L’équipe nationale de football du Sénégal s’est qualifiée dimanche à sa deuxième finale de CAN après celle de 2002, en venant à bout de la Tunisie grâce à un but contre son camp de Dylan Bronn dans les prolongations (100-ème minute).

Sénégal : Alfred Gomis – Youssouf Sabaly, Kalidou Koulibaly, Cheikhou Kouyaté, Lamine Gassama (Moussa Wagué, 104-ème) – Idrissa Gana Gueye, Henri Saivet, Pape Alioune Ndiaye (Salif Sané, 78-ème), Sadio Mané, Mbaye Niang (Mbaye Diagne, 63-ème), Krépin Diatta (Ismaila Sarr, 68-ème).
Coach : Aliou Cissé
Tunisie : Hassen Mouez – Oussama Hadadi, Yassine Meriah, Dylan Bronn, Mohamed Drager – Sakhiri- Ben Mohamed Ayman, Ferjani Sassi – Youssef Msakni (Ghaylen Chaaleli, 46-ème), Wahbi Khazri, Yassine Khenissi (Firas Chouat, 117-ème)
Coach : Alain Giresse
Au coup de sifflet final, Aliou Cissé, le sélectionneur des Lions, pouvait lever les bras au ciel, et pour une fois, le Sénégal peut dire qu’il n’a pas manqué de chance tellement en deuxième période, cette demi-finale aurait pu basculer du mauvais côté.
Avant que Ferjani Sassi ne rate un penalty à la 73-ème minute, le gardien sénégalais Alfred Gomis finalement élu « homme du match », avait gagné son duel contre un attaquant tunisien qui filait au but à la 66-ème minute.
Un peu plus tard, à la 78-ème, Henri Saivet, tireur attitré des coups de pieds arrêtés, échouait à transformer son penalty.
Le match indécis, la balle naviguait d’un camp à l’autre jusqu’à la fin du temps réglementaire.
Mais pourtant rien ne prédestinait cette deuxième période difficile, le Sénégal ayant dominé de la tête et des épaules la première période.
Les Lions ont eu trois opportunités d’ouvrir le score au cours de ce premier acte, notamment à la 25-ème minute, avec Youssouf Sabaly dont le centre-tir échouait sur le poteau tunisien.
De même, sur un débordement de Sadio Mané, le tir en pivot de Mbaye Niang passait à côté du cadre à la 37-ème minute.
Les Lions auraient pu également scorer sur un mauvais dégagement du portier tunisien, sur lequel Saivet servit Idrissa Gana Guèye pour une passe lumineuse au profit de Sadio Mané.
Malheureusement, l’attaquant star Des Lions perdait l’équilibre en tentant un dribble trop long sur le portier tunisien et ne pouvait tirer que dans le décor.
Dans les prolongations, la Tunisie, à cinq minutes de la fin de la partie, aurait pu bénéficier d’un penalty mais l’arbitre de la partie après avoir sifflé, est allé prendre des informations de la VAR avant d’invalider sa première décision à la grande joie des supporters et des acteurs.
Au coup de sifflet final, la joie se lisait sur tous les visages même si le Sénégal jouera sa finale sans son leader en défense, Kalidou Koulibaly, averti sur le penalty accordé à la Tunisie.
Share

Related posts

Leave a Comment