Gambie : l’ex-président Jammeh accusé d’avoir fait tuer des dizaines de migrants

jammeh 02

Auditionnés mardi 23 juillet par la Commission vérité et réconciliation, deux anciens membres de la garde présidentielle de Yahya Jammeh ont reconnu avoir participé à l’exécution de migrantssur ordre de l’ancien chef de l’État gambien. Les faits remontent à juillet 2005. Cinquante-six migrants, en majorité des Ghanéens, mais aussi des Sénégalais, des Ivoiriens, des Nigérians et des Togolais, sont exécutés sommairement sur ordre de l’ex-président Yahya Jammeh. Le soir du massacre, Omar Jallow amène les victimes une par une devant le puits où les migrants sont abattus dans un village…

Share
Read More