Affaire de Boffa : mort d’un détenu de 81 ans au pavillon spécial de Le Dantec (famille)

chef de village de Touba Couta (Ziguinchor, sud), Sény Sané
L’ancien chef de village de Touba Couta (Ziguinchor, sud), Sény Sané, âgé de 81 ans, en détention préventive depuis un an et demi suite aux évènements tragiques de Boffa Bayotte, est décédé jeudi au pavillon spécial de l’hôpital de Le Dantec à Dakar, a appris l’APS auprès de sa famille.
Monsieur Sané était le chef de village de Touba Couta au moment des évènements tragiques de Boffa Bayotte marqués par l’assassinat, en janvier 2018, de 14 personnes à la recherche de bois mort dans une forêt située à quelques encablures de la ville de Ziguinchor.
Plusieurs personnes, en majorité des habitants du village de Touba Couta, ont été interpelées par la section de recherches de la gendarmerie. Elles étaient détenues à la Maison d’arrêt et de correction (MAC) de Ziguinchor. Après quelques mois de détention, une bonne partie des prévenus est transférée à Dakar.
« Mon père faisait partie de cette vague qui a été transférée à Dakar. Il était très âgé et maladif. Durant presque toute la durée de sa détention, il était sous traitement à l’hôpital régional de Ziguinchor ensuite au pavillon spécial de Le Dantec où il a rendu l’âme », a confié à l’APS son fils El Hadji Sané.
« Depuis cinq jours il était dans le coma. Nous avions introduit une demande de liberté provisoire, mais c’était sans succès », a regretté El Hadji Sané, annonçant que le corps sera transféré à Touba Couta où il sera enterré ce vendredi.
Share

Related posts

Leave a Comment